Accueil > Liens rapides > Liste des actualités

Bijouterie : un diagnostic sur l'emploi des jeunes et des séniors pour orienter la politique GPEC de branche

Publié le 18 Mai 2015

Paris, le 17 avril 2015 AGEFOS PME et la branche professionnelle de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, Cadeau publient un diagnostic sur l’emploi des jeunes et des séniors dans la branche. Celui-ci fait suite à l’accord « Contrat de Génération et Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC) » signé en décembre dernier et devrait contribuer à anticiper l’évolution de l’emploi dans la branche.

 

Anticiper les départs à la retraite pour assurer le maintien de l’activité

L’accord « Contrat de Génération et GPEC », signé par les partenaires sociaux de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, Cadeau (BJOC) s’articule autour de trois grands piliers du développement des compétences : la valorisation de l’expérience des séniors, la transmission des savoir-faire et l’ouverture aux jeunes générations. Il a pour première étape la réalisation d’un diagnostic sur l’emploi des jeunes et des séniors.

 

Avec 9 024 salariés, la branche BJOC se caractérise par une proportion légèrement moins importante de jeunes (13 %) que le reste de l’économie (16 %). A contrario la proportion des séniors est supérieure à l’ensemble des secteurs économiques (respectivement 11 % et 9 %). On constate cependant que leur place tend à se conforter progressivement au fil des ans, avec une croissance de 11 % du nombre de moins de 26 ans sur les deux dernières années étudiées et de 14 % chez les plus de 57 ans. L’étude des caractéristiques de ces publics est fondamentale pour anticiper les évolutions de l’emploi, et notamment le départ à la retraite des salariés les plus âgés et l’arrivée sur le marché du travail de salariés formés en capacité de les remplacer.

 

La part de femmes diffère de manière notable en fonction de la tranche d’âge : elles sont largement majoritaires chez les moins de 26 ans (60 % de femmes), tendance qui s’inverse à partir de 45 ans. L’étude des catégories socio-professionnelles nous apprend également que les moins de 26 ans de la branche ont majoritairement le statut d’ouvrier (61 %), avec 23 % d’ouvriers d’art et 11 % d’ouvriers qualifiés. Il en va de même pour les plus de 57 ans, dans des proportions plus faibles (56 % d’ouvriers). Enfin, près d’un jeune sur deux travaille dans une TPE, quand le constat est plus nuancé pour les autres classes d’âge.

 

Autre donnée cruciale pour la GPEC territoriale : la proportion de jeunes et de séniors par région. On constate ainsi que les entreprises de Bijouterie situées en Basse­Normandie et en Champagne­Ardennes concentrent une très forte proportion de salariés de moins de 26 ans  (33 %), quand les régions Pays-de-la-Loire et Midi-Pyrénées comptent une proportion significative de plus de 57 ans (respectivement 35 % et 25 %).

 

La formation interne, relais entre les jeunes et les séniors

« Ces données vont nous aider à affiner notre politique de formation », explique Bertrand Mazeau, représentant du collège salarié, car « pour assurer la pérennité de l’activité des entreprises et des emplois, il est indispensable de créer des liens entre les jeunes qui arrivent dans la branche et les séniors en poste depuis longtemps », ajoute-t-il.  « Ce passage de relais se fait souvent par la formation interne » confirme Charlène Tison, représentante du collège employeur. « Notre action en faveur de sa reconnaissance dans le cadre des Certificats de qualification professionnelle va lui donner plus de poids et de valeur ».

Télécharger l'étude

 

Méthodologie

Le périmètre de l’étude porte sur les entreprises de la Convention collective nationale (CCN) de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, Cadeau (BJOC) et caractérisées par un code NAF Industrie.

Le diagnostic vise à apporter des éléments statistiques sur la situation des salariés de moins de 26 ans et des salariés de 57 ans et plus de ces entreprises. Son objectif est de décrire les différentes caractéristiques de ces salariés (âge, sexe, PCS, …), ainsi que leurs conditions de travail (type de contrat, temps de travail, …)

Le diagnostic repose sur l’analyse de données publique des DADS 2011 au 1/12ème, collectée auprès de l’INSEE. Les entreprises de la branche professionnelle sont identifiées par leur IDCC (Identifiant de convention collective), le 0567 et par le NAF Industrie au Niveau A10. Les données de la branche sont comparées à l’ensemble des secteurs d’activité.

 

AGEFOS PME, votre conseiller Emploi-Formation professionnelle, partout en France

AGEFOS PME, 1er réseau gestionnaire des fonds de la formation professionnelle en France, couvre près de 375 000 entreprises, dont 89 % sont des entreprises de moins de 10 salariés, et plus de 6.500.000 salariés au plus près des enjeux de chaque territoire.

1 300 collaborateurs accompagnent les entreprises pour la formation et l’emploi de leurs salariés. AGEFOS PME agit auprès des entreprises adhérentes, dont 50 branches ou secteurs professionnels,

pour simplifier la formation et l’emploi, conseiller et informer les dirigeants sur l’ensemble des dispositifs dont ils peuvent bénéficier, mutualiser les moyens disponibles au service de la formation des salariés et mobiliser des financements régionaux, nationaux et européens pour aider l’investissement formation des TPE-PME.

 

Plus d’informations sur le site AGEFOS PME

Retrouvez-nous sur Twitter : http://twitter.com/AGEFOSPME

 

Contacts presse

Fédération BJOC – Charlène Tison – Tél : 06.40.05.52.78

AGEFOS PME – Adeline Glibota - Tél : 01.72.74.19.55 - aglibota@agefos-pme.com

 

>>> retour aux actualités